Que du Bonheur !!

La première fois où vous entendrez des hérissons miauler...
Inutile d'aller voir votre psychiatre !


La chatte et ses petits chats ; plus les petits hérissons.
Hé oui, la maman hérisson s'est faite écraser et la chatte a pris le relais…
Les animaux sont un bel exemple d’amour et de solidarité !
Regardez ces belles images.
Faites attention à eux quand vous conduisez!
 
A partager largement ! Merci pour eux !
Ils sont tellement utiles dans le jardin !  

Posté par Les Pages d AM à 17:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Quel beau temps !

Voilà, la Saint Glaude est passée, a trépassé sous la chaleur accablante de l’été qui s’est déjà avancé avant même que les feux de la Saint Jean, que les sons divers et variés de la fête de la musique, l’aient invité à venir danser.

Mais c’est nous qui sommes bien attrapés ! A qui donc se fier ? si nous ne pouvons même plus compter sur le calendrier et les saints qui jusque là jouaient leur rôle assigné depuis la nuit des temps par le metteur en scène de talent de cet opéra grand format !

La pièce de théâtre qui est en train de se jouer, apporte bien des surprises à son public, à chaque acte saisonnier. Un public, d’ailleurs, très partagé, où les uns voudraient bien la pluie, où d’autres préfèreraient le soleil, certains encore un peu de vent ou même de la fraîcheur. Alors qui contenter ?

Heureusement que Dame nature ne fait que ce qui lui plait ! Et nous devons, de gré ou de force, nous en contenter, avec l’aide ou pas, de tous les saints du calendrier !

Bon dimanche à tous, où que vous soyez et quel que soit le temps que vous avez, en espérant que saint Gilbert (puisque c’est le saint du jour) vous apporte à chacun, tout ce que vous souhaitez !

A bientôt…

 

Posté par Les Pages d AM à 12:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

LES TEMPS CHANGENT !

 

Les anciens savaient prévoir le temps, et rarement ils se trompaient. Tous connaissaient les secrets du ciel, des nuages, du vent ou de la rosée, et ils lisaient comme dans un livre d'image ce que la nature leur offrait.  

Ces jours derniers, en écoutant la Météo nationale, j’ai appris que le week-end prochain nous devrions être au cœur d’une période de canicule ! Il est même prévu chez-moi, à Gap, le 6 juin, une température de 33° ! Pire qu’en plein été malgré l’altitude !

Or, le samedi 6 Juin, eh bien c’est la Saint Glaude !

Peut-être que certains d’entre vous connaissent ce jour particulier, en ont entendu parler dans d’autres régions, dans d’autres campagnes ou pour d’autres raisons. En tout cas, dans mes Hautes-Alpes, dans le temps, la Saint Glaude était la journée du retour de l’hiver. Oui, même si la chaleur était déjà arrivée, même si les beaux jours étaient installés, rien n’empêchait que le 6 juin, l’hiver donnait, paraît-il, chaque année, son dernier coup de voix encore une fois avant de se retirer pour de bon.

D’ailleurs, dans toutes les maisons, dans toutes les vallées, ce jour particulier était rappelé par le patriarche lorsqu'il tournait la page du calendrier ou de l'éphéméride, et était nommé officiellement  : « Le petit hiver de la Saint Glaude ».

Alors je me suis posée la question de savoir si cette année encore, le 6 juin serait vraiment une journée d’hiver ? Ce qui semble vraiment difficile. Si elle nous ferait trembler et danser le rigodon pour nous réchauffer, ou bien si son patronyme, Saint Glaude, s’envolerait à jamais vers le Pôle Nord, le Groenland ou bien Saint-Pierre-et-Miquelon ?

Grande question ! Comment savoir ? Peut-être en faisant attention au temps qu’il fera le 6 juin. Savoir s’il sera bien digne de la Saint Glaude ou bien de la Saint Gervais ! (les glaces Gervais bien sûr !)

Ce petit mot n’a donc pour but que de vous faire sourire bien sûr, puis de vous inviter à ne point oublier nos dictons, même les plus anciens, qui sont arrivés jusqu’à nous parfois péniblement, partiellement, mais preuve qu’ils ne veulent pas mourir complètement, même s’ils nous semblent bien futiles pour ne point dire inutiles aujourd’hui. Comme d’ailleurs les Saint Médard ou Saint Barnabé qui égayaient, ô combien, nos prédictions météorologiques, mieux que ne le font les annonces télévisées ou radiophoniques qui n’ont vraiment plus rien de champêtre, de lunaire ou de poétique !

Mais où sont les neiges d’antan ?  

Peut-être encore dans notre cœur, et j’espère en tout cas pour longtemps !

Bon petit hiver de la Saint Glaude à tous !

A bientôt !

Posté par Les Pages d AM à 23:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]